Prendre soin de l'enfant intérieur

Enfant et main d adulte

Tout adulte, quels que soient son âge et son chemin de vie, garde en lui l’enfant qu’il a été, avec ses joies et ses souffrances. Très souvent, certains besoins affectifs fondamentaux n’ont pas été satisfaits pendant l’enfance, même si les parents étaient aimants et attentionnés – à plus forte raison s’ils ne l’étaient pas ou pas assez. Chez la plupart des gens, les souvenirs de la petite enfance sont oubliés mais ils n’ont pas disparu : profondément enfouis dans l’inconscient, ils peuvent ressurgir – telle une source qui refait surface après d’infinis détours souterrains – sous forme d’émotions parfois intenses et semblant décalées, disproportionnés par rapport aux événements que vit l’adulte.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il est possible d’apaiser cette souffrance ancienne en prenant soin de l’enfant intérieur. Cela, seul l’adulte lui-même peut le faire, car personne d’autre n’a accès à « son » enfant. Une pratique très simple, inspirée de la méditation, peut le permettre. Je propose de guider sur ce chemin celles et ceux de mes patients chez qui je sens ce besoin. Je m’inspire pour cela de deux enseignants, Thich Nhat Hahn et Fabrice Midal, réunis dans cette courte vidéo.


Pour prendre contact avec André Helman :

Coordonnées

Formulaire de contact


Portrait : ©  Jean-Paul Mattera - Toutes les autres photos : © André Helman